De Rugy fait allusion aux taxes “écolos” qui pourraient revenir

*En cliquant sur le bouton ci-dessus, j’accepte que mon e-mail saisi soit utilisé, traité et exploité pour que je reçoive la newsletter gratuite Antagonistes. A tout moment, vous pourrez vous désinscrire de De Antagonistes. Voir notre Politique de confidentialité.

Le marché remonte toujours la pente vers les 5.600 points de Printemps 2018… Il évolue aujourd’hui autour du palier des 5.200 points.

Une étude de la part de l’association-consommateurs CLCV montre que les Français commencent à pâtir des taux bas…

En effet, les rendements sur les contrats en euros — les plus utilisés — ont touché 1,7 % en moyenne… contre une inflation de 1,8 % pour 2018.

Les épargnants n’ont rien gagné… et même pire : Ils ont perdu de l’argent. En effet, les prélèvements sociaux à la sortie sont de 17,5 %, ce qui abaisse encore plus le taux réel qu’on perçoit.

Et cela alors que les Français ont mis une somme record — 22 milliards d’euros — dans les assurances-vie sur l’année !

Les Français détiennent 54 millions de contrats d’assurance-vie… et y ont placé environ 1.700 milliards d’euros au total à ce jour.

Cependant, la politique de la BCE bloque la remontée des taux et donc les rendements des épargnants… L’assurance-vie n’est “plus rentable” conclut la CLCV.

Comment les taxe vertes reviennent …

Le mouvement des Gilets jaunes perd à présent du souffle… et déjà le contre-mouvements des écolos, de la Transition, du vert, reprend du gaz…

Hier, le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, a invité une délégation de 175 signataires de la pétition “l’affaire du siècle,” qui vise à mener l’État en justice pour inaction sur le climat.

Bref, le mouvement en faveur des taxes écolo n’a pas perdu d’intensité…

Une intervenante propose par exemple qu’on reconnaisse le crime de “d’écocide,” le crime de détruire un écosystème… ainsi que “déclarer l’état d’urgence climatique.”

Le ministre lui-même a évoqué la possibilité d’une nouvelle taxe sur les carburants… Celle-ci serait liée au cours du pétrole mondiaux.

En gros, la taxe serait mise en place dans les périodes de faibles prix… les consommateurs la remarqueraient donc moins… limitant le risque d’une réaction du type “Gilets jaunes” à nouveau.

Le prochain chapitre approche

Le Grand Débat National arrive en fin de course… La “concertation” nationale dure encore 2 semaines environ.

Le 15 mars, l’État clôture l’affaire… ensuite il analysera les centaines de milliers de commentaires, suggestions, doléances, etc…

Macron fait encore le tour de la France dans le cadre du Grand Débat… Il apparaît et participe à des événements de part et d’autre du pays.

Il a récemment participé au Salon de l’Agriculture.

Mais après le 15 mars … ?

Voyez, l’État a toujours besoin d’argent… Les “concessions” aux Gilets jaunes n’auront que décalé l’inévitable.

Tôt ou tard, le gouvernement trouvera l’argent… Le but du Grand Débat, c’était surtout de trouver là où il fallait le prendre…

À suivre…

Cordialement,

Henry B