Le retour du Bitcoin

*En cliquant sur le bouton ci-dessus, j’accepte que mon e-mail saisi soit utilisé, traité et exploité pour que je reçoive la newsletter gratuite Antagonistes. A tout moment, vous pourrez vous désinscrire de De Antagonistes. Voir notre Politique de confidentialité.

Le CAC 40 continue toujours autour des 5.300 points… mais l’action dans le marché vient à présent des crypto-monnaies.

Le Bitcoin, le #1 du secteur, décolle et vient toucher les 9.000 $ par “pièce…” ce qui constitue un retour fracassant depuis les 4.000 $ auxquels il était redescendu en 2018.

Pourquoi la plupart des gens ne détiennent pas de Bitcoins

J’ai acheté des cryptos pour la première fois durant l’été 2017… non par présence d’esprit particulier, mais pour “voir.”

Peu de temps après, c’était le sujet du jour…

Vous rappelez-vous de cette frénésie ?

Il se pourrait que cela revienne…

Ce sera certainement le cas si le Bitcoin — et le reste des cryptos — continuent d’afficher des gains mois sur mois.

La plupart des gens restent à l’écart des cryptos car :

  • Il s’agit d’un actif spéculatif, à la valeure non prouvée
  • Ils n’y voient pas l’intérêt

Sur le second point, la personne typique ne voit pas de problème particulier à la monnaie “fiat” — les euros, les dollars, etc.

Cela bien que l’histoire de ces monnaies devrait vous effrayer…

Après tout, rien que depuis 1900, la France a connu 5 monnaies différentes…

Nous avons entamé le 20ème siècle avec le Franc germinal. Il a été remplacé en 1928 par Poincaré lors d’une dévaluation de 80 %…

Le “Franc Poincaré” fut remplacé en 1959 après des dévaluations successives d’après-guerre…

Le “Nouveau franc” a été remplacé en 1963… et celui-ci n’a duré que jusqu’en 2002, date d’entrée de l’euro.

Aux Etats-Unis, le dollar n’a pas fait mieux. Il a perdu 96 % de sa valeur depuis la création de la Réserve fédérale en 1913.

Sur le premier point — que le Bitcoin reste un placement spéculatif — ils ont raison.

Oui, le Bitcoin pourrait continuer à grimper. Mais il pourrait tout aussi bien faire une rechute… voire perdre 100 % de sa valeur.

L’argument pour le Bitcoin

Ce qui différencie un placement spéculatif tel que le Bitcoin d’un autre placement, c’est que la plupart des entreprises en Bourse sont suivies par des centaines d’analystes d’industrie et indépendants…

Tout cela donne une certaine prévisibilité aux prix.

Apple, par exemple, est tellement scruté par le marché, qu’il réserve peu de surprises. Il ne risque pas de tomber à zéro demain.

Si vous désirez surtout savoir que votre argent sera toujours là demain, c’est ce genre de placement qu’il faut privilégier.

Cependant, vous payez la “sécurité” par la faiblesse des retours. Le gros des gains sur Apple ont sans doute déjà eu lieu, en gros.

Pour Bitcoin, en l’occurrence, vous ne bénéficiez pas de la même sécurité. Les financiers de Wall Street ou de la Défense n’ont pas encore de modèles pour les cryptos.

Si vous n’avez pas besoin de revoir votre argent demain… si vous pouvez vous en passer… alors c’est peut-être un pari qui en vaut la chandelle.

Cordialement,

Henry B